Fédération du Val d'Oise

Fédération du Val d'Oise
Accueil
 

Facebook
 

Agenda



 

Communiqué du PCF95 suite au 1er tour des élections municipales

 
 

Argenteuil, le 26 mars 2013

 

Déclaration du PCF95

sur le 1er tour des municipales

Tout d’abord, nous regrettons le fort taux d’abstention. C'est moins le signe  d'un désintérêt pour les communes et le débat public qu'une marque de défiance politique qu'il faut entendre. Cette abstention exprime la mal vie et le déficit d'espoir commun ressenti par des milliers de Valdoisiens. L'abstention exprime aussi une déception toujours plus vive devant l'absence de réponses politiques aux besoins populaires. Cette absence de perspective à gauche, les renoncements successifs du gouvernement  profitent malheureusement à la droite qui est en progression.

Le PCF95 se réjouit de l’élection dès le premier tour de Dominique Lesparre à Bezons, de Michel Vallade à Pierrelaye et de Pierre Barros à Fosses. A Marly la ville, André Specq continuera sa gestion progressiste. Les qualités de ces maires, leur bilan, leur capacité de rassemblement de la gauche, leur combativité contre les conséquences pour les habitants des politiques austéritaires des gouvernements successifs expliquent ces succès.

De plus, les listes initiés par le Front de gauche, et où figuraient les communistes, réalisent de très bons scores sur l’ensemble des villes dépassant 10% (parfois largement) à Garges, à Ecouen, à Montigny, à Mériel ou à Montmagny. A Eragny ou à Jouy le Moutier, où le Front de gauche était associé à EELV, les résultats sont aussi très intéressants. A Goussainville, le maire Divers gauche, soutenu uniquement par le PCF comme parti politique, arrive largement devant le candidat de la majorité présidentielle et est en mesure de conserver son siège au second tour.

Dans le cadre du second tour, les listes du Front de gauche fusionneront avec les autres listes de gauche à Garges, à Montigny, à Auvers sur Oise ou à Jouy le Moutier. A Cergy, où la liste menée par Françoise Courtin a obtenu un bon score, la fusion se fait avec la liste du maire PS sortant en imposant la proposition forte de la création d’un centre de santé.

De nombreux élus du PCF l’ont été, ou le seront, aussi sur des listes de rassemblement de toute la gauche, souvent au côté de maires sortant (Sarcelles, Gonesse, Vauréal…).

Qu’ils soient élus dans la majorité ou l’opposition, les élus communistes, et plus largement du Front de gauche, seront partout des points d’appui pour les citoyens dans leur lutte contre l’austérité et pour faire valoir leurs droits individuels et collectifs.

Nous ferons tout pour, quelles que soient les configurations de second tour, faire barrage à la droite le 30 mars.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.