Fédération du Val d'Oise

Fédération du Val d'Oise
Accueil
 
 
 
 

NON à la fermeture de l’EHPAD « Le Cèdre Bleu » de Sarcelles

 

Communiqué du FRONT de GAUCHE 95

 

La Ville de Paris, propriétaire de l’EHPAD « Le Cèdre Bleu » à Sarcelles, par l’intermédiaire de son Centre d’action sociale (CAS) envisage depuis plusieurs semaines la fermeture de cet établissement en raison d’une prétendue vétusté et des difficultés qu’elle rencontrerait pour augmenter le taux d’occupation des chambres.

Plus de 160 résidents très âgés, dont certains sont atteints d’affections graves, sont actuellement accueillis dans cet établissement qui était considéré il y a encore quelques années comme un des plus modernes d’Ile de France.

Plus de 170 personnes y travaillent, la plupart sous des statuts précaires, et la majorité d’entre elles habitent dans les communes environnantes.

La fermeture de cette maison de retraite aurait de très graves conséquences pour les résidents actuels, comme pour les personnels, mais aussi pour nos territoires, puisqu’elle les priverait de plus de 200 places d’hébergement de qualité accessible pour des personnes âgées ayant des ressources modestes.

Nous sommes fermement opposés à un désengagement quelconque de la ville de Paris qui ne pourrait qu’ouvrir la voie à des intérêts privés et spéculatifs.

Nous saluons les propositions constructives émanant de la ville de Sarcelles et de son Député-maire pour rechercher des solutions susceptibles de réduire certains coûts de gestion de l’établissement, notamment par l’acquisition d’une partie des bâtiments et du parc pour des usages d’intérêt public.

Mais, comme le syndicat CGT du personnel du CAS de la ville de Paris, le conseil de la vie de sociale du Cèdre Bleu et le comité de soutien qui s’est constitué pour les accompagner dans leurs démarches, nous demandons que Madame le Maire de Paris prenne d’urgence les mesures nécessaires pour assurer le maintien de cet établissement à Sarcelles dans l’intégralité de ses fonctions actuelles, en particulier la modernisation des équipements qui a été proposée dans son récent projet d’établissement et la titularisation des personnels en situation précaire.

Nous demandons en outre que le département du Val d’Oise, dans le cadre de ses compétences dans le domaine de la solidarité et de l’action sociale, participe également à la recherche d’une solution positive durable.

Nous appelons les élus de nos différentes organisations à prendre position dans ces termes au sein des collectivités dans lesquelles ils siègent, et notamment au Conseil de Paris qui aura prochainement à prendre une décision définitive à ce sujet. Nous appelons également les citoyens à se mobiliser pour le « Cèdre Bleu ».

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.