Fédération du Val d'Oise

Fédération du Val d'Oise
Accueil
 
 
 
 

Dassault doit se développer dans la région !

Argenteuil, le 21 février 2017

 

 

Dassault doit se développer dans la Région !

 

J’ai rencontré hier, lundi 20 février, les responsables de la CGT de l’usine Dassault d’Argenteuil pour leur apporter le plus total soutien des communistes du Val d’Oise.

En effet, la direction de l’entreprise envisage de délocaliser 300 emplois, soit 1/3 des effectifs, du site d’Argenteuil sur des sites de provinces (Mérignac, Seclin…).

Ce transfert d’emplois et de services serait un coup dur pour la ville, le département et plus largement pour la Région Ile de France. En effet, outre le fait que plus de 80% des emplois sont occupés par des habitants de la région (dont 50% du Val d’Oise), l’affaiblissement d’une entreprise de cette qualité, où se côtoient 50 métiers différents, serait une perte considérable pour la région.

De plus, une telle décision fragiliserait l’entreprise locale qui serait rapidement « plus viable » pour la CGT. Il est clair que les 120 000 m2 de superficie occupés par Dassault sur Argenteuil seraient une véritable aubaine pour des opérateurs immobiliers dont les appétits sont déjà aiguisés par la « désertification » de ce quartier situé dans le Grand Paris.

Nous partageons l’idée, défendue et alimentée par le syndicat, que cette entreprise doit non seulement maintenir l’emploi existant mais plus largement se développer en s’appuyant sur la récupération d‘une partie du travail externalisé (3/4 de la production à ce jour) et en diversifiant son activité en s’appuyant sur le savoir-faire de ses salariés. Les capacités d’innovation de Dassault sont exceptionnelles et peuvent lui permettre de participer pleinement à l’engagement de notre pays dans la nécessaire transition énergétique au travers de la conception et de la fabrication d’avions 100% électriques, d’éoliennes ou d’hydroliennes et en développant le tourisme spatial (navettes, dirigeables…).

L’entreprise Dassault n’est pas en difficulté financière comme le prouvent ses 500 millions de bénéfices annuels…dont 110 millions sont versés aux actionnaires ! De plus, Dassault/Aviation a touché plus de 20 millions au titre du CICE et du CIR. L’Etat se doit donc d’avoir des exigences particulières sur la gestion de cette entreprise.

Le PCF sera particulièrement actif aux côtés des salariés dans la lutte qu’ils engagent avec leur syndicat. De plus, je vais interpeller, en tant que Conseiller régional, la Présidente Valérie Pécresse pour que la Région joue son rôle dans le maintien sur notre territoire de cette entreprise d’avenir.

 

 

Jean-Michel Ruiz

Conseiller régional d’Ile de France

Secrétaire départemental du PCF

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.