Fédération du Val d'Oise

Fédération du Val d'Oise
Accueil
 
 
 
 

Le Front de Gauche et les municipales

 

Déclaration du PCF95

sur le Front de gauche et les municipales

 

Le positionnement du responsable d’un des partis du Front de gauche (le PG) dans le Parisien du 25 janvier ne peut en aucun cas tenir comme position « officielle » du Front de gauche dans cette campagne. Nous rappelons que nous sommes, le Front de gauche, un rassemblement de partis et non un parti.  Le PCF95, première force du Front de gauche devant les « non encartés », a une position claire pour ces élections. Nous voulons la poursuite de politiques publiques innovantes, faisant le choix du service public, de la solidarité, de l'égalité et du développement pour tous.

C'est évidemment ce choix qui est le sens de notre engagement partout dans le Val d’Oise, dans chaque commune où nous présentons des candidats. Nous combattons pour cette raison avec détermination toute tentative de la droite ou de l’extrême droite de conquérir des villes car le service public, l'égalité sans discrimination seraient les premières cibles. Notre choix est celui de majorités municipales de gauche dans lesquelles et avec lesquelles il faudra résister aux injonctions d'austérité du gouvernement.

Nos maîtres-mot sont clairs et partout les mêmes : Service public de proximité, justice et solidarité,  innovation et développement, ville pour tous, démocratie avec tous. La bataille va être rude dans les mois et les années à venir. Nous entendons la mener avec le maximum de forces. Déserter ces positions serait une grave erreur. L'heure est au contraire à leur renforcement. Partout où ils seront élus, les élus communistes seront des points d’appui pour les populations pour lutter contre les politiques d’austérité et porter, dans des majorités ou des minorités, des propositions alternatives construites avec les habitants, en toute autonomie.

C'est ainsi en toute transparence et en toute conscience des enjeux, en considérant nos responsabilités pour les populations, pour l'avenir du Front de gauche et notre ambition de refondation de la gauche, que nous avons fait nos choix de listes pour le premier tour. D’une ville à l’autre les contours du rassemblement sont différents dus à des accords ou désaccords sur les contenus, respect ou pas des partenaires, points très locaux… Nous avons refusé de fixer d’emblée, de façon dogmatique, les contours des rassemblements en écartant la population des choix. Nous nous félicitons de voir que les Maires communistes et apparentés sortants (Bezons, Fosses, Pierrelaye…) ont réussi le rassemblement de toute la gauche sur des projets forts, rompant avec l’austérité.

Au deuxième tour, notre règle sera partout le rassemblement pour assurer une victoire de gauche.

La diversité des situations ne signifie pas divergence entre communistes dans le sens de nos engagements. Le même esprit nous anime partout. Et tous les communistes ont à cœur la même ambition pour la gauche, l'avenir du Front de gauche et le renforcement de ses positions.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.