Fédération du Val d'Oise

Fédération du Val d'Oise
Accueil
 
 
 
 

Déclaration du PCF 95 sur les élections régionales

 

 

Argenteuil, le 9 décembre 2015

 

Déclaration du PCF95

 

Comme beaucoup, les communistes sont inquiets pour l’avenir de notre pays. Le score du FN est une très grave alerte pour notre République. Désormais, la peur, la haine, le racisme… bref les mauvais sentiments sont banalisés. Les scores réalisés, en particulier dans de nombreux villages du Val d’Oise, nous poussent à agir rapidement.

On ne combat pas les idées d’extrême droite en allant sur son terrain. La preuve, depuis 20 ans les gouvernements successifs font de la surenchère sécuritaire et les idées de haine continuent de progresser.

On combat ces idées dangereuses en développant des idées généreuses, en ayant des actes qui replacent l’être humain au centre de la société. La liste « nos vies d’abord ! » sur laquelle les communistes étaient engagés avec le Front de gauche et des forces citoyennes a travaillé à ouvrir un autre chemin, contre l'austérité, pour la solidarité et le progrès humain partagé.

Dans le Val d’Oise, nous remercions les 17 510 électrices et électeurs qui nous ont fait confiance (3000 de plus qu’en 2010 !). Ce score est certes encore très insuffisant mais nos ambitions demeurent pour l'avenir.

Dimanche prochain, la victoire de Madame Pécresse, serait une catastrophe supplémentaire pour notre région. Tout au long du précédent mandat, elle n’a eu de cesse que de combattre une à une toutes les mesures progressistes comme le Pass Navigo à tarif unique. Son projet d’une Île-de-France « business », son programme de casse du service public, de suppression des subventions aux associations dégraderaient le vivre-ensemble et aggraveraient la précarité dans notre région. Sa course effrénée aux voix du FN, en reprenant ses thèmes de campagne, est inquiétante. Elle doit être battue.

Pour cela, la liste « Nos vie d’abord ! » a fusionné avec les autres listes de gauche et des candidats de toutes les composantes du Front de gauche se retrouvent sur la liste « La gauche et les écologistes rassemblés ». Dans le Val d’Oise, Jean-Michel Ruiz, Secrétaire départemental du PCF, occupe la 5ème place et Marjorie Noël, Maire-adjointe à Bezons, la 18ème (deux candidats issus d’autres départements figurent aussi sur la liste).

Dans cette liste, personne ne se rallie à personne. Dans les assemblées régionales, les élus communistes agiront librement sur la base de leurs engagements devant les électeurs au premier tour pour faire avancer tout ce qui aidera les citoyens à mieux vivre. Les élus Valdoisiens au sein de l’assemblée régionale porteront le refus de l’austérité et les propositions neuves du programme « Nos vie d’abord !». Ils agiront pour le nécessaire maintien dans le secteur public de l’Hôpital Adélaïde Hauteval de Villiers le Bel et Jacques Achard de Marly la Ville, ils seront aux côtés des salariés des services publics ou privés dont ceux de Air France dans leurs luttes pour la liberté syndicale et contre les suppressions d’emplois, ils mettront rapidement en débat la gratuité des transports pour les moins de 18 ans et les chômeurs, l’idée d’un pass senior à 35 euros, ils défendront un environnement de qualité en s’opposant par exemple au projet Europacity, ils poursuivront et développeront le travail accompli lors du précédent mandat par Henriette Zoughebi en direction des lycées, ils exigeront la création de nombreux emplois dans les transports publics

Au lendemain de ce scrutin, une chose est certaine, il faudra ouvrir un nouveau chemin de l’espérance et du renouveau de la politique. Nous en mesurons l’ampleur. Nous en avons la détermination. Nous en aurons le courage.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.