Fédération du Val d'Oise

Fédération du Val d'Oise
Accueil
 

Facebook
 

Agenda



 
 
 

Maisons des syndicats : Le CG95 contraint d’ouvrir les négociations

Déclaration de Jean-Michel Ruiz, Secrétaire départemental du PCF95,

« Le Conseil général contraint d’ouvrir les négociations »

 

 

C’est une première victoire qu’ont remporté aujourd’hui les syndicats valdoisiens mobilisés depuis plusieurs mois pour sauver la Maison départementale des syndicats située à Cergy.

 

Ce matin, dès 6h, les accès au Conseil général étaient bloqués par des militants venus de tout le département. Les conseillers généraux qui venaient participer à la séance publique et les agents ont trouvé porte close.

Cette situation est de l’entière responsabilité du Président UMP, Monsieur Bazin, et de sa majorité qui, en refusant tout dialogue, ont obligé les syndicalistes à durcir le mouvement.

Une délégation a été reçue et le Président du Conseil général s’est engagé, devant la détermination des syndicats, à stopper toute démarche d’expulsion de la Maison des syndicats et à engager les négociations.

« Nous devons rester vigilants » a affirmé Yann Garroui, Secrétaire de l’UD CGT. Nous partageons son avis et nous resterons aux côtés des syndicalistes pour sauver cet « outil de la démocratie » qu’est la Maison de syndicats. Cette démocratie que Monsieur Bazin a essayé de mettre à mal en s’en prenant aux syndicats, soutiens indispensables des salariés dont les droits sont attaqués plus que jamais par le gouvernement et le MEDEF qui marchent main dans la main. Cette démocratie mise à mal par la réforme territoriale qui, en éloignant les élus des citoyens, en cassant les services publics, en généralisant l’austérité, va frapper au cœur les plus fragilisés.

Les élus et militants communistes ont pris toute leur part dès le début de la bataille : Dominique Lesparre, conseiller général communiste, a été le premier à interpeler Arnaud Bazin, de nombreuses motions ont été votées dans les villes à l’initiative des élus communistes (Cergy, Bezons, Menucourt, Villiers le Bel…), les militants communistes se sont impliqués dans toutes les actions menées par les syndicats...

Nous veillerons à ce que les négociations s’accélèrent et débouchent sur un sauvetage définitif de la Maison des syndicats et à la mise à disposition de moyens de fonctionnement suffisants. 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.