Fédération du Val d'Oise

Fédération du Val d'Oise
Accueil
 

Facebook
 
 
 
 

Communiqué du PCF95 sur la venue de P. Gattaz à Cergy

 

Argenteuil le 23 novembre 2014

 

 

Déclaration du PCF 95

concernant la venue de Pierre Gattaz à Cergy

 

Après avoir demandé le droit de licencier sans justification et la suppression de l’Impôt sur la fortune (ISF), Pierre Gattaz organise avec le Medef, une semaine de provocation patronale, du 1er au 5 décembre, pour sangloter et exprimer «la souffrance des patrons».

Pourtant, le MEDEF a tout obtenu du gouvernement: multiplication des exonérations, démantèlement du code du travail, précarisation, subventions publiques, recul de l’âge de la retraite... Tout cela en pure perte: le chômage atteint des records historiques, la précarité explose, l’économie est à l’arrêt. L’austérité fait des ravages. Seuls le patronat et les grandes entreprises profitent de cet immense gâchis. Et ils en veulent toujours plus. Pourquoi s’en priver? Depuis 2012, Hollande et ses gouvernements n’ont pas cessé leur servir la soupe!

Attention, Il ne faut pas confondre les petites entreprises et celles du CAC 40. Les premières, majoritairement, sont asphyxiées par les banques et subissent la loi des grands groupes. Les secondes représentent une véritable caste. Gattaz défend bec et ongles les intérêts de cette oligarchie.

Aujourd’hui, le gouvernement et le patronat doivent rendre des comptes. Où va l’argent public versé au patronat ? Où va l’argent prêté aux banques par la BCE à 0,05 % d’intérêt? Quelles sont les retombées réelles de ces cadeaux sur l’emploi et les salaires ? A ces questions, le MEDEF, le gouvernement et les grands médias se gardent bien d’apporter des réponses. C’est pourquoi nous avons demandé, par un courrier de notre Secrétaire départemental, à Monsieur le Préfet de nous faire connaître la liste des entreprises concernées par le CICE (Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi) dans le Val d'Oise et les montants versés pour chacune d'elle. Notre intention est de provoquer un débat public dans les semaines qui viennent sur l'utilisation des sommes qui ont été versées à ces entreprises.

Nous, communistes, avons des propositions alternatives que ce soit sur la modulation du taux des cotisations sociales patronales, la lutte contre l’évasion fiscale, la mise en œuvre d’une véritable justice fiscale, la mise à contribution des revenus financiers des entreprises et des banques à l'intérêt général, le rôle de la BCE…

Nous souhaiterions profiter de la venue de Pierre Gattaz le mardi 25 novembre à Cergy pour échanger sur tout cela. Nous donnons rendez-vous à tous ceux qui partagent nos interrogations et qui souhaitent travailler à une alternative politique qui s’oppose à l’austérité, mardi 25 novembre à 16h sur le parvis de la Préfecture (devant la tour EDF).

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.