Fédération du Val d'Oise

Fédération du Val d'Oise
Accueil
 

Facebook
 
 
 
 

Jean-Michel Ruiz : "La réforme territoriale veut tuer le Val d'Oise!"

Argenteuil, le 16 octobre 2014

 

 

Déclaration de Jean-Michel Ruiz, Secrétaire départemental du PCF95,

« La réforme territoriale veut tuer le Val d’Oise »

 

 

Le PCF95 est opposé à la suppression des départements et à l’asphyxie des communes. En effet, leur rôle est le plus structurant pour l’égalité territoriale, et c’est en réalité à cela que l’on veut du mal. La réduction des dotations aux collectivités se monte à 3,7 milliards d’euros cette année, opération répétée trois fois portant le total à 11 milliards, soit plus d’un quart du montant global actuel. Il faut être conscient que 70% des investissements publics sont le fait des collectivités locales qui sont donc utiles au développement économique. De plus, nos collectivités ne sont pas des structures dépensières et il faudra bien continuer d’agir pour satisfaire nombre de besoins sociaux. Aujourd’hui, les agents du conseil général, des agglomérations ou des intercommunalités et de nos villes ne ménagent pas leurs efforts pour rendre nos territoires utiles, solidaires et innovants.

C’est pourquoi nous sommes scandalisés de voir que Monsieur Mothron, Maire UMP d’Argenteuil, s’engage à fond dans cette démarche en se posant en « leader des fossoyeurs du Val d’Oise ». En effet, en poussant sa commune vers la métropole de Paris (près de 7 millions d’habitants), il prouve que son objectif principal repose sur la gouvernance et non sur le projet, sur l’intérêt des habitants. Si sa manœuvre scandaleuse aboutissait, la ville de Bezons se trouverait contrainte de rejoindre une intercommunalité des Yvelines…et ainsi le principal pôle industriel du Val d’Oise (Argenteuil/Bezons) quitterait notre département. Les jours de notre département seraient donc comptés. Nous arriverions à une situation ubuesque où, lors des élections départementales de mars 2015, des conseillers généraux élus auraient leur principal pôle d’intérêt hors du département où ils seront élus ! Se battre contre le positionnement de l’UMP Monsieur Mothron, basé uniquement sur une question d’égo, c’est défendre le Val d’Oise. Les communistes n’auront de cesse de combattre cette réforme qui prend les citoyens en otages, impose en grand l’austérité et attise la concurrence entre territoires.

Nous proposons de remettre à plat l’organisation territoriale sur la base de quatre points cardinaux : démocratie, proximité, coopération, services publics. Nous avons lancé la pétition pour un débat public et un référendum sur la réforme territoriale. En effet, nous voulons faire, loin d’un débat technique de la réforme, un moment de convergences contre l’austérité, pour que vivent et se développent les services publics de proximité, pour l’avenir de nos communes et de nos territoires, pour la démocratie.

Donnons la parole à celles et ceux à qui on veut aujourd’hui la confisquer! 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.