Fédération du Val d'Oise

Fédération du Val d'Oise
Accueil
 

Facebook
 

Agenda



 
 
 

Réaction du PCF95 suite aux élections européennes

Argenteuil, le 26 mai 2014

 

 

Déclaration du PCF95

sur les résultats des européennes

 

Le taux d’abstention dans notre département (61.78% !) confirme que la crise politique et démocratique que traverse notre pays atteint un seuil critique. C'est une nouvelle alerte. La France s'enfonce dans un malaise démocratique inquiétant. Les causes de cette situation sont claires : le rejet massif du modèle libéral de l'Union européenne et le mépris que les tenants de ce modèle ont opposé depuis dix ans à tous ceux qui le contestaient, l'enfermement de François Hollande et de Manuel Valls dans une politique d'austérité désavouée par le pays, le profond désarroi dans lequel cette situation plonge les classes populaires et l'ensemble des électeurs de gauche.

 

La quasi-totalité des forces politiques de notre département connait une baisse significative en voix et en pourcentage en comparaison de 2009, que ce soit à gauche (PS : -1.22%, EELV : -9.95% !) mais aussi à droite (UMP : -6.95%).

 

Le Front de gauche est la seule force, comptant à gauche, à progresser tant en voix (+2960 voix) qu’en pourcentage (+0.84%) dans le Val d’Oise. Cependant, un vaste chantier est devant nous pour construire avec les citoyens une politique alternative à l’austérité et majoritaire à gauche.

 

Le Front national arrive en tête dans le Val d’Oise. Cette situation bouleverse tous ceux, qui comme nous, sont attachés aux valeurs républicaines de solidarité et de respect de l’autre. Cette victoire du FN, portée par une forte appropriation du mécontentement et une captation des voix de la droite, est un événement grave au plan départemental, national comme européen. La politique gouvernementale d’austérité en est une des principales causes. Mais la droite, jouant aux apprentis sorciers en reprenant des idées de cette extrême-droite (contre le mariage pour tous, pseudo « loi du genre », sur les Roms et immigrés…), donne de la force à ce parti qui au niveau économique soutient en fait le néo-libéralisme aujourd’hui en œuvre en France et en Europe.

 

Le Parti communiste français lance aujourd’hui un appel solennel. De cette crise politique doit émerger une perspective réelle et crédible à gauche sur fond de rupture avec ce système rompu aux thèses libérales. La gauche s'est trop éloignée de ses valeurs. Nous appelons tous ceux qui, ce soir, se sentent malheureux à gauche, toutes les forces vives du pays, la jeunesse et les salariés à s'unir sans attendre. Nous mettons le Front de gauche à leur service.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.