Fédération du Val d'Oise

Fédération du Val d'Oise
Accueil
 
 
 
 

Les argenteuillais se mobilisent contre les emprunts toxiques

Pour stopper la spéculation financière, dénoncer les emprunts toxiques, le PCF d'Argenteuil a organisé le samedi 8 juin un regroupement devant les Banques BNP-Paribas et la Société Générale situées avenue Gabriel Péri.

Cette initiative a reçu un bon accueil des Argenteuillais; ils ont exprimé toutes leurs difficultés face à la baisse du pouvoir d'achat, la précarité, la pression fiscale à Argenteuil, l'austérité..... En moins de 2 heures, les cartes pétition demandant au Député-maire de ne pas payer les intérêts indus des emprunts toxiques, d'agir pour la suppression des paradis fiscaux ont recueilli de nombreuses signatures.

M. DOUCET, c'est l'intérêt des argenteuillais qu'il faut défendre, pas celui des banques !

Des agents de sécurité sont venus à la demande du cabinet du Maire pour arracher les affiches où il était écrit : "La finance n'est pas la solution c'est le problème" ou encore "Les salaires ne sont pas le problème c'est la solution". Monsieur Philippe DOUCET pencherait-il du côté des banques au lieu de défendre les intérêts des citoyens ? Il aura fallu l'intervention de la Police Nationale pour mettre un terme aux menaces. Le PCF tient à dénoncer vigoureusement ces provocations des agents de sécurité et invite le Maire à développer les actions communes pour faire baisser les impôts des Argenteuillais, en saisissant la justice comme l'ont fait de nombreuses collectivités qui ont obtenu le non paiement des intérêts indus des emprunts toxiques.

Le PCF va poursuivre et développer les actions contre l'austérité imposée par le système financier, avec la complicité du gouvernement en favorisant le rassemblement de tous les argenteuillais.

Il est grand temps que les citoyens reprennent le pouvoir sur le système financier pour que l'argent serve à répondre aux besoins de la population et non à la spéculation financière. 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.